Financer votre flotte : location longue durée ou crédit bail ?

Entre le crédit classique, la Location Longue Durée et le leasing -ou crédit bail-, vous disposez de plusieurs options pour financer votre flotte de véhicules de location. Si vous préférez préserver votre capacité d’investissement et ne pas vous endetter avec un crédit, examinons de plus près les différences entre la LLD et le crédit bail

Comment fonctionne la Location Longue Durée ? 

En tant qu’agence de location de véhicules, lorsque vous louez vos voitures : 

  • la durée de location est prédéfinie

  • le kilométrage est limité, si c’est ce que vous souhaitez proposer à vos clients

  • vous gérez toutes les tâches administratives liées à chaque véhicule

  • vous facturez, par le biais du dépôt de garantie tout dommage causé aux véhicules constaté lors de l’état des lieux, afin de pouvoir de nouveau les proposer comme neufs aux prochains clients

Hé bien, lorsque vous vous placez dans la position du locataire en optant pour la LLD pour constituer votre flotte de location, le schéma est assez similaire. 

Pour une durée max de 60 mois soit 5 ans, la LLD vous permet de disposer d’un véhicule neuf et/ou récent que vous pourrez à votre tour proposer aux clients de votre agence de location. En échange d’un loyer mensuel défini à la signature du contrat de location, vous n’aurez plus à vous soucier de rien : toute la gestion administrative des véhicules est assurée par l’entreprise de LLD, l’assurance auto est incluse et l’entretien ainsi que la maintenance des véhicules sont pris en charge. Vous pouvez même disposer d’un véhicule de remplacement en cas de soucis. 

Il faut cependant savoir qu’un kilométrage annuel est fixé à la signature du contrat de LLD. Dans le doute, voyez donc large !

Le gros désavantage de la LLD, ce sont cependant les frais de remise en état particulièrement élevés, si des dommages étaient constatés lors de la restitution du véhicule. Il vous faudra donc être intransigeants lors de vos états des lieux avec vos clients. 

 

Qu’est-ce que le crédit bail ? 

Dans la configuration du crédit-bail

  • Vous louez un véhicule à un organisme financier qui en réalise l’achat pour vous.
     
  • Le véhicule est mis à votre disposition en échange d’un loyer mensuel et vous avez par ailleurs la possibilité, à l’issue du contrat, de lever l’option d’achat, c’est-à-dire de décider d’acquérir la voiture au montant de rachat fixé à la signature du contrat.

En pratique, si vous choisissez de financer votre flotte via le crédit bail, vous pourrez réaliser un apport allant jusqu’à 25% de la valeur du véhicule, payé à l’occasion d’un premier loyer majoré; puis à l’issue de la location, vous vous acquittez de la valeur résiduelle du véhicule (autour de 1% à 5% généralement) pour en devenir l’heureux propriétaire. 

Le gros avantage du crédit-bail est surtout fiscal. En effet, plus le premier loyer sera important, plus vous pourrez bénéficier d’une baisse d’impôts importante ; le loyer étant comptablement déduit du chiffre d’affaires en tant que charge d’exploitation. Les loyers suivants seront, eux aussi, déductibles, et toujours dans la limite d’un certain plafonnement. Vous avez donc tout intérêt à souscrire à votre contrat de crédit-bail en fin d’année comptable, afin de pouvoir bénéficier d’une défiscalisation optimale pour l’exercice en cours. Il pourrait également être malin de maximiser vos loyers suivants dans la limite des plafonds de déduction autorisés. 

Aussi, la valeur résiduelle en fin de contrat est si faible, comparé au prix réel du marché, que vous aurez tout intérêt à acquérir le véhicule pour ensuite réaliser une plus-value par la revente. 

À noter : bien que le principe de la LOA ou Location avec Option d’Achat puisse sembler similaire, cette solution de financement de flotte auto se distingue du crédit-bail, par un dernier loyer très élevé pour lever l’option d’achat. Dans ce système, les entreprises sont donc indirectement incitées à souscrire à un nouveau contrat de LOA plutôt qu’à acheter le véhicule.

 

Quel mode de financement de votre flotte choisir ? 

Mode de financement

Durée de location max

Kilométrage prévu

Services

Obligations comptables

Coût

En fin de contrat…

Location Longue Durée

60 mois

Limité mais modifiable en cours de contrat

Assurances, entretien, maintenance et dépannage inclus

Pas d’amortissement comptable mais déduction des loyers en tant que charges d’exploitation > réduction du résultat imposable.

La capacité d’investissement de l’agence est préservée. 

Solution de financement la moins coûteuse

Restitution du véhicule et possibilité de nouveau contrat pour renouveler sa flotte 

Crédit bail

72 mois 

Contrat de service en option. Autrement, entretien à votre charge. 

Solution de financement la plus coûteuse. Optimisation fiscale avantageuse.

Possibilité d’achat 

 

Tout ceci étant dit, la balle est maintenant dans votre camp, afin de décider quelle est l’option de financement de votre flotte la plus avantageuse, en fonction de vos objectifs à long terme ; ainsi que de votre capacité de gestion de flotte au lancement de votre activité !

Pour une gestion zéro prise de tête, la LLD semble ainsi plus appropriée. Mais pour être à terme totalement propriétaire de vos véhicules, le crédit bail sera plus adapté. 

En matière de gestion de flotte, Fleetee vous facilite également la tâche avec une suite d’outils efficaces, répondant à tous les besoins des loueurs de voiture. Les 14 premiers jours d’essai sont gratuits et sans engagement. 

 

 Démarrer un essai gratuit de Fleetee

Ces articles pourraient vous plaire

Il existe deux façons principales de gérer sa flotte de véhicules. D’un côté, on a la gestion...
Au moment de créer votre agence de location de voitures, deux alternatives s’offrent à vous :...
Au moment de créer votre agence de location de véhicules, vous devrez passer par l’étape “choix du...

Un commentaire ?

Vos commentaires